Adresse
/
Téléphone
Radio Commande Modèle Club de l'Orléanais

L'insoutenable légèreté de l'aile

Ce quadriptyque vous présente des machines bien différentes, dans le désordre le plus complet. Le Curtis Jn-4 de 1916, tout le charme des biplans de cette époque et un vol majestueux. Une machine un peu plus récente le Caudron C.640 ‘Typhon’, biplace de transport postal de 1935, l’élégance de cette belle maquette  est égale en vol ou au sol. Outlaw, en voilà un nom adapté pour ce modèle extrême capable de se poser comme un indoor et de voler à Mach 0.2 avec une sonorité ‘particulière’, étonnant ! Celle-ci est rouge et jaune,  une libellule pour traquer les bulles, une plume pour dessiner les bulles, l’Eather porte bien son nom aussi.
Un grand merci, à Bruno et William, Christian, Christophe et Bertrand pour ces superbes machines.
 

F14 Tomcat

Le petit dernier de la Chevilly Air Force...
En dépron d'après les plans d'un passionné américain, Steeve Shumate, qui propose une dizaine de plans, essentiellement des avions de combat "modernes"...
Bon courage à tous
Vivement le déconfinement pour se retrouver au terrain !
 
Merci Jean, pour cette belle réalisation.

Forces et précisions !

La cinématique de nos commandes est primordiale pour avoir à la fois : Couple / vitesse / précision.
Trois points clefs sont à observer :
-    Les distances d’accroches des chapes de nos commandes par rapport à l’axe de rotation des servos  ou des gouvernes. Pour mémoire, le couple indiqué sur un servos est donné pour une distance de 1 cm, si vous placez votre chape plus prés vous gagner en force mais vous perdez en vitesse, et si vous l’écartez vous gagnez en vitesse mais perdez en force !
-    La rigidité des commandes sur toute la longueur, attention au flambage ou aux gaines mal accrochées sur leur longueur
-    Le bras de levier des commandes,  car en fait LA SEULE CHOSE qu’il faut observer pour avoir une bonne précision et un couple restitué est l’observation de l’angle entre la droite de la commande et l’axe fictif qui passe par l’articulation de la gouverne et le point d’accrochage sur le guignol, cet angle doit être rigoureusement droit ou approchant l’angle droit !

Planeur Lidl et plus...

Petite réalisation autour d'un planeur lidl. Équipé en 3s avec une hélice en 7x6. J'ai hâte de voir comment il va voler. C'est ma première construction, croisons les doigts....
Prochain atelier: tenter de réhabiliter un vieux planeur multiplex oublié dans un vieux grenier.....
Merci David et bons vols.
 

Slowly mon petit...

Tout d'abord, j'espère que tous les membres du club et leurs proches sont en bonne santé.
On dirait que le "Slowly" a le vent en poupe, j'ai donc décidé d'en fabriquer un.
Ayant une motorisation mini sans emploi, j'ai réduit l'échelle de 30%, ça nous fait donc une bestiole de 60cm d'envergure. Plutôt amusant à fabriquer malgré l'aile en 3 parties pas évidente à ajuster (symétrie et raccords)… Malheureusement, il faudra être patient pour l'essayer….
Le ChtiCat version "Scuderia" étant vraiment trop abimé, j'en ai refait une nouvelle version en suivant les conseils de Stéphane (nature des patins, position de l'électronique, poids total, angle du déflecteur, etc...)
On verra si la bête est plus stable et moins sensible au tête-à-queue....
Bon courage à tous et merci Dédé pour l'entretien du terrain.
Superbes réalisations Jean ! ! !
 

Magique le slowly

Cette très jolie petite machine inspire les constructeurs et en voilà encore une illustration, la prochaine saison d'indoor sera aux couleurs Slowly.
Très beau travail avec une belle décoration Bernard.

Visite au Fablab

Véritable lieu d'innovation et de diffusion de connaissances, un Fablab c’est un peu comme une mise à disposition des moyens et des savoirs faire numériques pour le citoyen lambda souhaitant se former ou découvrir.
Voici quelques exemples d'outils et demachines que l'on peut trouver dans un Fablab :
- Découpeuse laser
- Imprimantes 3D
- Des ordinateurs et leurs logiciels
- Du petit et du gros outillage
- Des thermoformeuses

Et que l’on soit novice ou expérimenté, on peut espérer réaliser des objets, des modèles, des prototypes et acquérir la maîtrise des outils.
Notre club espère se rapprocher du Fablab orléanais, en cours et vous pouvez en découvrir plus sur leur site en cliquant ici.